Ouverture de la féria de Armenia Reussit

Publié le par JA

La féria Colombien d'arménia débutait hier. Assez courte, elle n'en fut pas moins intense. En effet, les aficionados qui garnissaient la moitié de l'arène ont vécu un spectacle divertissant, dans la joie et la bonne humeur, voyant triompher deux toreros qui méritent beaucoup plus que ce qu'on leur propose régulierement. Nous l'oublions, car malheureusement ce sont toujours les figuras qui occupent les postes durant nos férias, mais il y a de trés bons torero francais, à qui on ne donne que trés peu de chances, tout comme il y a de trés bons méxicains, et de trés bons Colombien.

Le jeune Andres de Los rios, qui a pris il y a trés peu de temps son alternative, plus précisément, le 6 janvier, à Manizalez, a démontrer hier, qu'il faisait partie de ces derniers.Il avait coupé 4 oreilles lors de son alternative, et hier, en coupa deux nouvelles, une à chaque toro. Il montra beaucoup d'envies, mais surtout de la classe, et de l'élegance. Il toréa ses deux toros mains basses, réalisant les canons de la tauromachie. Cela est ce suffisant ? apparament oui. La preuve en est qu'il triompha...

LA jeune torera Mari Paz Vega, ravit elle aussi deux oreilles et sortit en triomphe avec le torero colombien. Elle aussi, avec énormément de classe et de gout elle toréa ses deux adversaires. Malheureusement, elle échoua a la mort à l'issue de son premier combat, la privant de couper deux autres oreilles.

En revanche, face à son dernier, qu'elle toréa formidablement, elle plongea une épée impressionante, et coupa de ce fait les deux oreilles. Vuelta de gala avec les oreilles, une trés bonne aprés midi, qui ne lui laisse que de trés bons espoirs pour la prochaine corrida à Bogota.

Cesar camacho, quita les ruedos en cette soirée. Le vétéran toréa avec calme et lenteur son second toro, mais eut des difficultés avec les aciers. Il écouta deux silences.

Resena :

6 toros de Ernesto Gutierez, d'origine Santa Coloma et Murube, la plupart nobles.

Cesar Camacho : Silence aux deux.

Mari Paz Vega : OVation et deux oreilles

Andres de Los rios : Oreille et oreille

Publié dans actualite-taurines

Commenter cet article