Actualité du 28 janvier

Publié le par JA

CHRONIQUE DE MEXICO EN LIGNE. Juste en dessous de cet article

Alors que hier nous parlions de la chaleur ambiente qui montait dans les arènes  de San Cristobal , on peut dire qu'hier, un courrant d'air torride se répendit au Venezuela.

Deux toros indultés, Conde qui retrouve l'inspiration, et Gregorio Torres qui confirme son Apodo de Marravilla.

Le maitre qu'est Conde, contesté inconstamment par certains, a montré hier, et une fois de plus qu'il est L'Artiste, le représentant du duende, en compagnie de Morante.  Le flacon a été débouché hier, et il a rendu fou le public Venezuelien. Cela est compréhensible surtout lorsque l'on voit les sublimes détails que dévoile sa tauromachie.

Un toreo sans sentiment ne vaut et n'apporte rien à la tauromachie. Et c'est bien là la différence entre un bon torero et une Figura. Le sentiment que propose le torero peut faire changer completement une faena. Et quand on voit (ou on a déja vu ou plutot perçu) les sentiments du Señor on peut comprendre  l'état d'extase dans lequel les aficionados étaient hier.

Basé sur la main gauche, le toreo de conde, profond et sincere a délié une tauromachie exquise, et lente. Aprés une telle démonstration, les deux oreilles et la queue symbolique furent accordées, et le toro , "Granjero," n° 98, et pesant 435 kg, eu droit à la vie sauve.

Marravilla fut excellent face à son premier, bouillant, plein de jeunnesse et d'envie et coupa deux oreilles, aprés une faena d'entrega. Il indulta son second toro le plus complet de la tarde. Noble dans ses embestidas, alegre, il fut un excellent adversaire, et le torero de la tierra en profita.

Enfin, El Juli  dévoila toute sa technique face au second toro de la tarde, et donna au toro la distance et les bons toques. Il l'entendit à la perfection, et tua d'un grand coup d'épée. Alors qu'il réaparaissait aprés sa lésion au poignet gauche, il fit la vuelta avec une oreille bien méritée, justifiant un bon triomphe.

L'élevage de Rancho Grande, qui depuis quelques années avait proposé de bons produits est aujourd'hui un des élevages vénézuelien les plus en vue et sur qui les aficionados peuvent compter.

Fiche de l'élevage :

Groupe :  AVCTL
Pays:  Venezuela
Devise:  bleu , blanc et rouge
Finca principale: 
"San Vicente"
Rubio (Tachira) Venezuela

Autres Fincas: 

"El Prado"
Rubio (Tachira) Venezuela
"La Grita"
 (Tachira) Venezuela

Propriétaire :  Hugo Domingo Molina
L'élevage prit son ancieneté le 24 septembre 1977 à Barquisimeto, état de Lara. Les toreros qui affronterent les toros furent : Antonio Lomelin, José Galan et Bernardo Valencia

 Corrida de Expectation a Medellin.

Sébastien Castella, Cesar Rincon et El Cid, triomphateurs de la précédente San ISidro entrent en lice dans la féria de Medellin ce soir. Une grande expectation a été créée et le sorteo a été tiré. Nous vous le proposons

 

 

 

 

 

NuM NOM Poids Robe MATADOR

19 CAMACHITO 440 CASTAÑO

CÉSAR RINCÓN

27 ROMERILLO 510 NEGRO LISTÓN

MANUEL JESÚS EL CID

121 CHALINITO 470 NEGRO AZABACHE

SEBASTIÁN CASTELLA

17 ANTILLANO 470 NEGRO CÉSAR RINCÓN

15 FORTALEZA 520 NEGRO MANUEL JESÚS EL CID

16 BOTERIANO 515 NEGRO BRAGADO SEBASTIÁN CASTELLA

SOBREROS:

18 MIMADITO 450 NEGRO  EL ENCENILLO

 

Publié dans actualite-taurines

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article