Resultat d'hier en amérique du sud

Publié le par JA

Corridas d'hier en Amérique du Sud

BOGOTA (COLOMBIE)
MAno a mano fabuleux et triomphaliste entre Cesar Rincon et El cid, pour le cartel étoile de la féria.

6 toros de Agualuna, trés bien présentés, nobles et braves, mais manquant de forces pour :
Cesar Rincon : oreille, ovation et oreille aprés deux avis.
El Cid : Silence, oreille et vuelta.

Cesar Rincon a été trés bien toute la journée, se montrant toujours trés disposé à triompher. Il coupa une oreille au premier toro aprés toréé en MAESTRO. Son second se cassa la patte en début de faena, ce qui l'empecha dee continuer la lidia. Il le tua d'une trés bonne estocada . Face au dernier,  plus compliqué, il fut trés courageux et volontaire, et coupa une oreille aprés avoir écouté deux avis, et plongé une demi estocada d'effet lent.

El Cid eu un peu plus de chance que lors de ses précédentes actuations en Amérique du Sud. En effet, peu de corridas lui ont servi. Hier, il toucha un excellent quatrième toro, auquel il réalisa une faena sensationelle, main trés basse, avec toujours autant de classe. Enfin, le torero de Salteras s'est libéré de la mauvaise passe qu'il traversait.
LE dernier était un toro beaucoup moins complet, et plus dangeureux, mais le torero sevillan ne baissa pas les bras, et fut d'autant plus engagé qu'il voulait couper une seconde oreille pour sortir en triomphe des arènes de SantaMaria aux cotés du Colombien.

MEXICO : 14 eme corrida de la Temporada Grande.
Une demie entrée lors d'une aprés midi quelque peu ventée.
2 toros de Montecristo pour Pablo hermoso de Mendoza, de morphologie agréable. Le quatrieme, second de Mendoza eut beaucoup de classe, et recut un arrastre lent.
4 toros de Cuatro Caminos, bien présentés, astifinos, et un de Fernando de la Mora, en Régalo, combattu par Xavier Ocampo.

Incidents :
Xavier ocampo confirma son alternative.
Pajarito, toro de Cuatro Camino sauta dans les tendidos et blessa 6 personnes. Le torero Leopold o Casasola arriva a le controler, et le bicho fut puntillé par les peones.

TRES BONNE APRES MIDI A MEXICO.
En effet, Pablo Hermono de Mendoza fut exceptionnel et coupa les deux oreilles et la queue de son second adversaire. Pour la deuxieme fois  de sa carrière le torero Navarais coupa un rabo à Mexico.

Manolo Arruza qui occupait le second poste coupa une oreille à son premier toro. Il montra des facilités et une certaine casta torera au premier. Il ne put voir son second toro, et laissa passer une excellente corne gauche...

Xavier Ocampo qui confirmait son alternative, passa une aprés midi avec des hauts et des bas. Pas toujours centré, mais toujours volontaire, il ne put triompher par manque de technique. Il offrit en fin de course le sobrero, de Fernando de la Mora pour lequel le public demanda l'indulto. (injustifié)

GUADALAJARRA (MEXIQUE)
Un tiers d'entrée.
6 novillos de San Lucas, divers de présentation et sans jeu.
pour :
Pepe Lopez : Salut au tiers aux deux
Ricardo Rivera : applaudissements et oreille
ArturoSaldivar : ovation et applaudissements

MEXICALI
Une demi entrée, 6 toros de San MArcos, de bon jeu.

El Conde : oreille et deux oreilles
Jose luis Angelino : ovation et silence
Israel Tellez, silence aprés avis, silence aprés deux avis.

ACAPULCO :
1/4 d'entrée : 4 novillos de Rodolfo Vazquez, deux compliqués et deux bons

José Retana, Ovation
Cristóbal González, silence
Cristián Hernández, oreille
Jorge Sotelo, vuelta.

LEON :
Devant une bonne entrée, ont été lidiés des novillos de Marron, donant un jeu innégal. Le 3eme et le 6eme furent les meilleurs.
Victor Mora : ovation et saluts et ovation
El Chihuhhua :  ovation et oreille
Oliver Godoy : Deux oreilles et deux oreilles et la queue. Grand triomphe du jeune novillero mexicain.

SAN CRISTOBAL DU VENEZUELA
Derniere corrida de la féria :
Un peu plus d'une demi entrée. Aprés midi nuageuse, pluvieuse, et froide.
6 toros de Rancho Grando, de pelages différents, bien présentés, mais de jeu innégal. Le 6eme fut indulté.

El Zotoluco : silence et oreille
El Juli : Silence et oreille
Cesar Venegas : silence, et deux oreilles et la queue symboliques.

Encore un triomphe. encore un indulto ... Soit les merveilles des toros se trouvent au vénezuela, soit l'aficion est trés triomphaliste.
Encore fallait il y etre pour le commenter...

Publié dans actualite-taurines

Commenter cet article