Résultat des corridas du dimanche 12 Mars

Publié le par JA

Voici les résultats des corridas les plus importantes de hier dimanche.

MADRID : Ovation pour Medhi Savalli, Emilio de Justo et Sergio Serrano.
L'ouverture de la temporada à Las ventas avait lieu hier avec une novillada de Navalrosal (d'origine Nunez). Les novilleros qui se présentaient à Madrid pour leur premiere novillada de l'année pour certains,  ne purent qu'observer le pauvre jeu de leurs novillos alors que le public allait s'ennuyer tout au long de l'aprés midi.
Leur engagement leur valut une ovation à chacun, en remerciement.... mais rien de plus.
Le plus interessant fut réalisé par Emilio de Justo qui exécuta une premiere faena artistique, mais gachée par le manque de force de son noble novillo. Les trincherillas et certaines naturelles furent de Gala, mais le tout manqua de consistance à cause de cette faiblesse. Il tua d'une entiere desprendida, et une légère pétition d'oreille s'éleva en cette aprés midi froide.

Sergio Serano se montra trés volontaire et Poderoso avec son second novillo, un exemplaire trés sérieux, astifino de Navalrosal. Il dessina face à ce dernier des muletazos de bonne facture sur le coté gauche, et salua au tiers à la fin de son ultime combat.

Quant à Mehdi Savalli , il pu montrer son temple devant son premier, et son envie tout au long de l'aprés midi. Malheureusement son premier novillo manquait de transmition et son second  posseda du genio et fut quasi intoreable. En revanche l'arlésien fut remarqué par son grand répertoire, et son énorme disposition. Enhorabuena pour lui.

6 novillos de Navalrosal, bien faits, trés bien présentés, justes de force, meilleur le premier, encasté le troisieme, mais manquant de transmition. pour :
Emilio de Justo : silence et Ovation
Sergio Serrano : silence et ovation.
Mehdi Savalli : Ovation et Silence


MORON DE LA FRONTERA : Indulto d'un toro de Luis Algarra.
Le week end taurin de Moron de la frontera s'est terminé en apothéose, avec l'indulto d'un excellent toro de Luis Algarra. Finito de Cordoba réalisa un travail formidable, et rendit ainsi un des hommages les plus poigants au défunt Luis Algarra.
Salinero, le toro indulté fit preuve d'une grande classe, de beaucoup de bravoure et de noblesse, et possedant une charge templée. Finito de Cordoba fut dans un grand moment, et le toréa à la perfection.
Luis Vilches qui complétait le cartel a coupé un total de quatre oreilles, et montra qu'il pouvait être sensationnel dans de meilleures circonstance que ce que l'on lui propose actuellement. Depuis bien longtemps nous sommes convaicu que ce torero arrivera a percer, et de trés belle manière car c'est un trés grand artiste.
Enfin, Javier Conde complétait le cartel et était dans un jour sans, Une fois de plus il passa à coté de trés bons exemplaires de Luis Algarra.

6 toros de Luis Algarra, excellents (au contraire de ce que pensent certains Anti-domecq)
Finito de Cordoba : oreille et deux oreilles et la queue symbolique
Javier conde : Silence et ovation
Luis Vilches : deux oreilles et deux oreilles

VALENCIA : CORRIDA DE VICTORINO MARTIN DECEVANTE
Luis Miguel Encabo et Antonio Ferera ont coupé les deux premieres oreilles de la feria de Valencia face à un lot décevant de Victorino MArtin. Mal présentés certains, on peut se demander comment sont ils passés au reconocimiento, alors que la veille cinq toros de Cebada Gago avaient été refusés. 
Luis Miguel Encabo coupa une oreille aprés avoir toréé rapidement, mais de bonne manière le quatrième toro de la course. Face à son premier, il n'arriva pas à capter la charge du toro de Victorino Martin.
LE grand triomphateur de la journée fut Antonio Ferera qui confirma ses bonnes dispositions actuelles, coupant une oreille méritoire. Il réalisa deux tersios de banderilles époustouflants et artistiques. Un quiebro face à son premier mit tout le monde d'accord. Lors de la faena, le toro fut brusque, mais Antonio Ferera fut efficace et le tua d'une estocade fulminante qui a elle seule valait l'oreille.
Le protégé de Victorino Martin, Luis Bolivar n'eut pas de chance au sorteo. Il fut trés volontaire devant son premier, le toro le plus dangeureux de la corrida, auquel il fit face.

6 toros de Victorino Martin, décevants pour :
Luis Miguel Encabo : ovation et oreille
Antonio Ferera : oreille et Ovation
Luis Bolivar : silence et silence.

UBRIQUE : TRIOMPHE DES ZALDUENDO ET DES TOREROS
Les trois toreros, Enrique Ponce, Jesulin de Ubrique et Cayetano Rivera Ordonez triomphèrent face à des toros excellents de Zalduendo. Une fois de plus, Fernando Domecq ferma les bouches de certains réfractaires, et presenta un lot excellent : surement le meilleur éleveur actuel.
Enrique Ponce : ovation et deux oreilles
JEsulin de Ubrique : deux oreilles et deux oreilles
Cayetano rivera ordonez : quatre oreilles

Castella est sorti en triomphe des arènes de Monovar hier.
Le torero Bitterois a coupé deux oreilles (une et une) lors de sa seconde corrida de la temporada. La plaza de Monovar accueillait hier une corrida de Alcurrucen (d'origineCarlosNunez, et appartenant aux freres Lozanos) avec Anonio Barrera, Sébastien Castella et Rivera Ordonez.
Vicente Barrera qui revenait aprés une grave blessure coupa une oreille alors que Rivera Ordonez écouta deux broncas.
Sébastien aurait pu sortir avec quatre oreilles dans son esporton, mais la présidence ne voulu pas écouter le public, dont les mouchoirs couvraient les gradins de la plaza de toros espagnole.

Prochaine corrida, Mercredi à Valencia, avec des toros de Jose Luis Marca,Rivera Ordonez, et Matias Tejela.

Publié dans actualite-taurines

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article