Grande journée taurine hier

Publié le par JA

La journée d'hier restera dans les annales car un grand triomphe marqua ce 19 mars. Miguel Angel Perera indulta un toro de Fuente Ymbro à Valencia. Une fois de plus le couple fuente Ymbro / Perera a fonctionné à merveille, et de quelle manière ...

Hier, l'éleveur Ricardo Gallardo avait envoyé un bon lot bien qu'innégal qui a permis aux toreros de s'exprimer. Les aficionados présents ont pu voir deux toros difficiles (les troisième et quatrième) deux bons toros (le second et le cinquième) et deux grands toros dont un fut indulté, le sixième.

Devant cela les toreros montrérent beaucoup d'envie comme El Califa par exemple, qui ouvrait le bal. IL accueillit son premier adversaire par un cambio dans le dos, au centre de la piste. Son toro alla a menos, mais s'il avait bien tué, il aurait dû couper la premiere oreille de la tarde. Le même scénario se repeta au 4eme toro, un toro beaucoup plus compliqué, face auquel il s'arrima. Et une fois de plus s'il avait tué comme il fallait, il serait sorti en triomphe avec ses compañeros de cartel.

El Juli a une fois de plus subjugué l'aficion lors de son deuxième combat. Il coupa en effet deux oreilles à Soplon, un exemplaire trés brave, noble à souhait qui aurait mérité la vuelta al ruedo. Il fut de note infèrieure sur le coté gauche, alors que sur le droit il avait une classe exceptionnelle. El Juli fut trés propre, laissant du temps au toro, peut etre même trop, et mit tout le monde d'accord lors d'un dernier redondo. 

Il avait coupé une oreille face à son premier Fuente Ymbro alors qu'il avait réalisé un trasteo moins convainquant mais avait tué de manière spectaculaire.

Enfin, Miguel Angel Perera fut la grande Confirmation du jour, car il confirma une fois de plus les plus grands espoirs que nous avons en lui. Torero froid, profond et d'une classe exceptionnelle il capta la charge de Harinero, un toro negro mulato né en décembre 2001 et pesant 545kg , lui donna de la distance de l'air, afin qu'il exprime sa franchise et sa prontitud. Le toro de ricardo Gallardo ne se lassa pas de mettre les reins, d'humilier, et de s'engoufrer dans les plis de la soigneuse flanelle rouge du torero Extremeño.

La présidence accorda l'indulto trés rapidement, et effaça aussi, en meme temps, les traces d'un vilaine histoire qu'il y avait eu il y a deux ans dans le callejon. A ce moment là Perera était encore novillero, et le président ne l'avait pas accepté dans le callejon. Cela avait ouvert un grande polémique aujourd'hui terminée.

Enhorabuena Senores Perera, Gallardo, y Julian Lopez.

Les deux toreros sortirent en triomphe en compagnie du mayoral.

 

Publié dans actualite-taurines

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article