Résultats de la journée du 8 avril

Publié le par JA

Corrida triomphale à Jaen.

Le Coso de la Alameda a accueilli une corrida trés agréable lors de laquelle le Francais Sébastien Castella domina la tarde. Il coupa en effet deux oreilles de son premier adversaire de Mari del Carmen Camacho et aurait pu une fois de plus couper les oreilles de son second s'il n'avait pas échoué avec les aciers. Son trasteo fut vibrant et compact, et souleva les clameurs les plus importantes de la tarde.

Ses deux compagnons de Cartel, Salvador Cortes et Eduardo Gallo coupérent une et une oreille, et purent ainsi sortir en triomphe. LE réjoneador Leonardo Hernandez (qui remplacait son fils, atteint d'une grippe) coupa une oreille à l'exemplaire de Castiblanco.

1 toros de Castilblanco et 6 de Mari del carmen Camacho, bien présentés et donnant un bon jeu en général pour :

Leonardo Hernandez : oreille

Sébastien Castella : deux oreilles et ovation

Eduardo Gallo : oreille et oreille

Salvador Cortes : oreille et oreille

Succes du Festival de Barcelone

Le festival organisé par la plateforme de Défense des corridas en Catalogne reporta un grand succés. Avec prés de 2/3 d'entrée, la corrida se transforma en triomphe pour Rivera Ordonez, El Juli et Serafin Marin, torero de la tierra.

Luis Francisco Espla ouvrait le bal et reçut une chaleureuse ovation aprés avoir lidié un adversaire faible de Maria Luis Dominguez. Espla posa quatre paires de banderilles à ce faible exemplaire. 

Ensuite venait Finito de Cordoba qui se contenta d'une ovation aprés avoir toréé convenablement le toro de Garcia Jimenez (portant le fer de Olga Jimenez)

Rivera Ordonez coupa deux oreilles au sien, appartenant à la ganaderia de Domingo Hernandez. Ce dernier fut le meilleur de l'aprés midi, et sa noblesse empreinte de bravoure. Le torero Rondeño toréa avec beaucoup de temple et se mit en valeur lors de séries en Redondo.

Morante de la puebla fut trés discret devant le toro de Gavira qui ne permetait au torero de triompher.

El Juli fit une fois de plus une trés bonne impression, sachant surtout qu'il risquerait de ne pas toréer cette année dans le coso Catalan. Il coupa une oreille, méritée, aprés un travail profond et sincere.

Enfin Serafin Marin toucha le moins bon toro, celui de Jandilla, qui ne semploya jamais. De ce fait, il offrit le sobrero de Juan Perez Tabernero qu'il toréa de belle manière au capote ainsi qu'à la muleta sur le coté droit.

Novillos de Maria Luisa Dominguez, Olga Jimenez, Domingo Hernandez, Gavira, Santiago Domecq, JAndilla, Pedro y Veronica Guitierez Lorenzo, et Juan Perez Tabernero pour :

Luis Francisco Espla : ovation, Finito de Cordoba : Saluts, Rivera Ordoñez : deux oreilles, Morante de la Puebla : ovation, El Juli : oreille et pétition de seconde, Serafin Marin : ovation et deux oreiles au sobrero de Tabernero, et le Novillero Raul Cuadrado : ovation

Publié dans actualite-taurines

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article