Cartels de Carcassonne et Féria de Seville

Publié le par JA

Les cartels de la féria de Carcassonne ont été présentés par le maire de la ville. Les voici :

Dimanche 20 aout 4 becerros de Pages Mailhan pour les élèves de l'école taurine de Nimes
Vendredi 25 aout Novillade mixte.six novillos de Ana Isabel Vicente García pour Patricia Pellen, Camille Juan et Ana Infante.
Samedi 26 aout Six novillos de Pilar Población del Castillo pour Joao Ferrera, Medhi Savalli et Joselito Adame.
Dimanche 27 aout (Matinée). deux becerros de Pages Mailhan pour les triomphateurs du 20 aout
Dimanche 27 aout, apré midi Novillos de El Sierro pour El Jose, Jeremy Banti et José María Lázaro

Pepin Liria et El Cid coupent chacun une oreille lors de la corrida Victorino Martin à Seville.

La fameuse corrida de Victorino Martin tant attendue a quelque peu déçu meme si les toreros ont été à la hauteur du rendez vous. Ils eurent des jeux variés, meilleurs les second, troisième et quatrième.

Le torero de Murcia Pepin Liria a coupé une oreille fort méritée à l'issue de son second combat lors duquel il s'employa avec beaucoup d'envie. En effet il alla accueillir son adversaire à puerta Gayola et revêla aux médias que ce geste, il n'avait jamais eu la force de le faire. Ceci justifiait l'envie qu'il avait cet aprés midi. Son premier toro avait été compliqué, n'humiliant jamais et protestant.

Luis Miguel Encabo protagonisa un trasteo interessant au second victorino Martin, mais trés long. Les beaux et bons gestes se succédèrent mais son travail n'atteint jamais des sommets.Une grande estocade lui valut la reconnaissance du public lors d'une grande ovation. Son second fut brave au cheval mais alla a menos, ayant de plus en plus de difficultés avec le temps.

Le Cid, grand héros historique espagnol et Jesus Manuel El Cid, grand heros sevillan auront dans peu de temps certaines ressemblances. en effet, devennu le chouchou de l'aficion Sevillana, le Cid est porté lors de chacune de ses sorties, mais le public lui en demande à chaque fois plus. De ce fait, si Jesus avait réalisé les faenas qu'il réalisa hier, l'année derniere, et bien il aurait coupé deux oreilles et serait sorti en triomphe. Ainsi, les heros sont de plus en plus demandés, et le public est de plus en plus exigeant avec Lui. Le torero de Salteras a coupé une oreille à l'exceptionnel toro de Jose Luis Perera qui sorti en sixième position en tant que sobrero. Dans le type de Nuñez, il fut trés brave au cheval et de grande note sous les plis de la muleta du sevillan.

Il réalisa de trés bons gestes sur les deux cotés, trés doux et templés qui lui valurent l'oreille.

5 toros de Victorino Martin, de jeu varié, un toro de Jose Luis Pereda, excellent, sorti en 6eme position. pour :

Pepin Liria : aupplaudissement et oreille aprés avis

Luis Miguel Encabo : ovation et silence

El Cid : ovation et oreille aprés avis

 

 

Publié dans actualite-taurines

Commenter cet article