Autres résultats du 17 juin

Publié le par JA

Voici les derniers résultats du samedi 17 juin qui nous sont parvennus.

Istres : triomphe de Savalli.

Le torero Arlésien Mehdi savalli a coupé deux oreilles à son deuxième exemplaire, portant le fer de Escudero de Cortos (Torrealta). Son compagnon Marco Leal coupa lui aussi une oreille mais éprouva un certain manque d'expérience, ce qui est normal, le jeune n'étant qu'au début de sa carrière piquée.

Savalli coupa deux oreilles de juste poids, le torero pinchant et étant laborieux à la Mort. En revanche, il réalisa des muletazos de qualité, ce qui peut lui donner espoir pour son alternative, qui approche à grands pas.

3 novillos de Hermanos Clemares (1-5-6) et trois de Escudero de Cortos (2-3-4) pour :

- Mehdi Savalli : ovation et deux oreilles

- Joselito Adame : ovation et silence

- Marco Leal : oreille et ovation

Puebla de Vicar : triomphale corrida mixte.

Tous les acteurs de la corrida qui a eu lieu à Puebla de Vicar Sortirent en triomphe.

5 toros de San Martin et un de La gloria (même propriétaire) pour :

- Diego Ventura : 2 oreilles et deux oreilles et la queue

- Pepin Liria : deux oreilles et deux oreilles et la queue

- Jose Olivencia : oreille et deux oreilles et la queue.

Granada : Nouveau triomphe du Fandi face à une excellente corrida d'El Torreon

Lleno de no hay billetes. Toros d'El Torreon de Bon jeu pour :

- El Cordobez : silence et vuelta aprés énorme pétition. Le torero de Cordoba réalisa une sublime faena  à son deuxième adversaire, un excellent toro du Torreon. Pour une fois il toréa pour de vrai, avec un sens de la lidia Parfait.

- Rivera Ordoñez : oreille et ovation. Rivera Ordoñez a réalisé des trasteos interessants bien qu'incomplets lors de cette course. Il brilla aux banderilles, alternant avec le torero Granadino el Fandi. Il perdit les trophées de son second toro à cause d'une mort laborieuse.

- El Fandi : deux oreilles et oreille. Aprés avoir formé un lio devant son premier toro, David Fandila du se contenter d'une oreille devant son deuxième toro du Torreon. Sur les six toros qui sont tombés sous les plis du Granadino, aucun n'a servi comme il aurait du. Une nouvelle fois, le Fandi ravit les foules, qu'il fit venir aux arènes avec une force spectaculaire. En effet, un lleno de No hay billete fut affiché, alors que la corrida qui réunissait El Juli et salvador Cortes, récent triomphateur de la féria de Seville n'avait attiré qu'une demi entrée...

Publié dans actualite-taurines

Commenter cet article