Résultat des corridas du 11 mars

Publié le par JA

Valencia : Deception lors de la premiere corrida de la féria.

Juan Jose Padilla a salua lors de son second combat aprés avoir brillé aux banderilles et sur le coté droit. Il a montré beaucoup de professionalisme, lors de cette corrida d'ouverture des fallas. Notons le geste qu'il eut en brindant au ciel sa premiere faena, en memoire des victimes des attentats madrilènes du 11 Mars.

De son coté, Victor Manuel Blazquez n'eut aucune option face à ses deux adversaires qui possédaient peu de forces et autant de jeu. Le sommet du desastre fut atteint avec Juan Alberto qui fut totalement débordé par ses deux adversaires, et qui écouta les trois avis fatidiques devant son premier... Peut etre, et meme surement, il n'avait pas sa place dans un tel cartel, dans une telle arène... Certes son toro s'en alla aux tablas, ce qui l'empecha de le tuer, mais n'aurait t'il pas été mieux qu'il soit engagé lors d'une féria moins importante ?

3/4 d'entrée.

4 toros de Cebada Gago (2eme, 3eme, 4eme, 6eme) et deux de Sanchez Ybarguen bien présentés mais sans force. pour :

Victor Manuel Blazquez :applaudissements et silence

Juan Jose Padilla : ovation et silence

Juan Alberto : silence aprés 3 avis, et silence.

Triomphe de Juan Bautista à Cazalla de Sierra

Une corrida triomphale a été célébrée cet aprés midi à Cazalla de la Sierra, dans la province de Seville, lors de laquelle le francais Juan Bautista a triomphé et trés largement. En effet, il a coupé quatre oreilles et une queue à des toros de Jaralta, qui sont sortis trés bons, et surtout Braves.Le troisieme toro de la course a effectué la vuelta al ruedo, face auquel Serafin Marin coupa deux oreilles. LE catalan renouvela son triomphe en coupant une oreille à son second, alors que victor puerto coupa deux et une oreilles.

Nous espérons revoir Juan BAutista, au meilleur de sa forme en france, aprés les triomphes de cet hivers.  

Triomphes de Morante, Ponce et Rivera à Moron de la Frontera

6 toros de Juan Pedro Domecq, bien présentés, et donnant un bon jeu. pour :

Enrique Ponce : oreille et oreille : Le torero de Chiva s'est comporté en Maestro, et en Docteur. Il cuida les charges de son premier adversaire, et dessina des détails fabuleux, surtout au niveau de changements de mains.

Morante de la Puebla : deux oreilles et deux oreilles. Le torero jerezano toucha le lot le moins propice au triomphe et fit preuve de beaucoup d'assurance. Une fois de plus, il imprima son temple et son art, lors d'une excellente aprés midi. Temple, profondeur, assurance, calme, furent les clefs de son triomphe. De plus, il tua parfaitement, ce qui lui permit de décrocher un tel triomphe.

Publié dans actualite-taurines

Commenter cet article